La Pêche au brochet

La pêche au brochet, un vrai jeu de dupes

Dès le mois de septembre, jusqu’à octobre-novembre, c’est la meilleure saison pour pêcher le brochet, on vous explique pourquoi !

À l’approche de l’hiver, les carnassiers se gavent de petits poissons blancs (dits aussi poissonnets) avant que ces derniers ne se raréfient avec le froid. En hiver, les poissons diminuent leur activité, les poissonnets disparaissent dans les boules de feuilles mortes englouties pour se mettre à l’abri du froid. Les brochets, eux, limitent leurs déplacements. 

La pêche au brochet connaît plusieurs techniques. La traditionnelle est appelée la pêche au vif. On pêche des poissonnets, accrochés ensuite à des hameçons armés avec des tridents. Le brochet tente de chasser le vif au bout de la ligne et est pris par les hameçons. Cette technique est très concluante mais ne permet pas la pêche en « no kill », parce qu’il est difficile de détacher le poisson sans le blesser.

La deuxième technique est la pêche au poisson mort manié. On utilise un poissonnet mort comme appât. On l’anime pour attirer les carnassiers, à l’aide de petits coups saccadés et irréguliers, afin de simuler un poisson blessé, pour provoquer une attaque. Avec cette technique, le brochet est généralement pris assez près de la gueule et, pour une pêche en no kill, on peut le décrocher assez facilement. La technique est un peu contraignante car le poisson se désintègre rapidement après plusieurs lancers. Ce qui nous amène à la troisième technique, la pêche au leurre.

La pêche au leurre se pratique en rivière, à la campagne comme en ville (street fishing). Cette pêche est très à la mode car idéale pour l’approche no kill par les pêcheurs sportifs. Elle se pratique comme le poisson mort manié mais avec un poisson artificiel (il existe des milliers de modèles de leurres). Vous lancez le leurre puis vous le ramenez près du bord en moulinant et en donnant des petits‑à‑coups. Le brochet se fait leurrer, attaque le faux poisson et se prend à l’hameçon.

Astuce 1 :  Plus l’eau se refroidira et plus il faudra choisir de gros leurres et les manier lentement car le brochet conserve un rapport proportionnel à l’alimentation et à la dépense d’énergie : il ne fera pas un gros effort pour attraper un poisson, surtout un petit, en plein hiver, tandis qu’un gros poisson un peu lent est tout indiqué.

Astuce 2 : Les brochets ont tendance à chasser dans les couches hautes de l’eau, en levant la tête vers le haut. Leur morphologie le confirme : leurs yeux sont plutôt situés sur le dessus du crâne. Ne laissez donc pas votre leurre traîner au fond de l’eau.

Le brochet se pêche aussi bien en rivière que dans les réservoirs, en deuxième catégorie. Dates d’ouverture de la pêche au brochet : du 1er mai 2019 au 26 janvier 2020.