L’Agneau

Finebouch : la Mouette-cheffe cuistote de la bande, annonce la recette ! Alors accrochez-vous à vos couverts (ou quelques soient leurs couleurs), et préparez l’agneau pour quatre en à peine plus d’une heure !

(c’est 1h25, précisément, mais ça ne rimait pas avec “couleurs”)

900g d’épaule d’agneau
500g de fèves congelées

ou 1kg de fèves fraîches.
Dites : “Vivent les fèves fraîches” trois fois de suite pour voir. Répétez une fois encore.

3 oignons

qui vous émeuvent

1 gousse d’ail

ouille aïe aïe aïe – c’est pas pour les vampires, sortez d’ici Monsieur.

3 tomates

moi ça comme elles sont rouges

10 grains de coriandre

pas un de plus !

1 cuillère à café

si vous n’en n’avez pas, prenez une cuillère à dessert, si vous n’en n’avez pas, prenez une petite cuillère – de cumin en poudre

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

qui font 4 cuillères à huile d’olive ou 12 cuillères à café, enfin… Dans le doute, prenez une cuillère à soupe, enlevez la soupe qui s’y trouve, mettez-la de côté, près de votre bouteille d’huile d’olive. On y reviendra.

Poivre et Sel

(je ne dis pas ça pour vous Madame)

½ cuillère à café de miel

ça c’est plus technique. Le plus simple n’est pas de couper la cuillère en deux, remplissez-la juste à moitié. Et si elle contenait du café auparavant, alors nettoyez-la au préalable.

Une poignée généreuse de pignons de pin.

C’est parti !

Préchauffez votre four à thermostat 180C° puis, tout en vous entraînant à répéter « Vivent les fèves fraîches » le plus rapidement possible, coupez la viande en morceaux, épluchez puis émincez l’ail et les oignons (attention : ne reproduisez pas cette méthode d’amincissement sur vous-même !), essuyez vos larmes avec le revers de votre manche, jamais avec les doigts plein d’oignons !

Retirez la peau des tomates et coupez-les en quartiers (attention encore : aucun quartier ne doit être défavorisé). Saisissez-vous de la cuillère à soupe sans soupe, remplissez‑la une première fois avec l’huile d’olive puis videz-la dans la cocotte, répétez le même geste quatre fois et « Vivent les fèves fraîches » à voix haute. Faites chauffer l’huile dans la cocotte au four, et à mesure, mettez à dorer les morceaux de viande, les oignons, et l’ail.
Ajoutez les tomates, la coriandre, le miel, le cumin. Salez, poivrez et arrosez de 20 cl d’eau.

Ça va, je ne vais pas trop vite ? Arrêtez de répéter « Vivent les fèves fraîches » (de toute façon vous n’y arrivez pas) et relisez le paragraphe si nécessaire.

Couvrez la cocotte et laissez mijoter au four 45 minutes, pendant ce temps-là regardez un épisode de votre série ou lisez un livre. Ah non, déso, pendant ce temps-là, plongez les fèves 2 minutes dans de l’eau bouillante, sortez-les puis retirez la peau épaisse qui les recouvre.
Du coup pour l’épisode c’est mort, alors lisez un livre. Au bout des 45 minutes de cuisson annoncées, ajoutez les fèves et les pignons dans la cocotte et laissez cuire encore 25 minutes.

Vous pouvez servir avec du riz ou de la semoule à couscous beurrée. Ben oui, il fallait penser à faire du riz ou de la semoule, la prochaine fois vous anticiperez. Allez, bon appétit !

Et “Fifléfèvvraiche !”