L’éclade de moules

Préparation typique des moules en Charente-Maritime, l’éclade est particulièrement rattachée à la culture oléronnaise.

L’éclade de moules, aussi appelée “mouclade”, “terrée de moules”, “églade” ou encore “ulée”, consiste en une cuisson particulière des moules sous la combustion d’aiguilles de pins disposées par dessus les mollusques. Le feu de joie qui recouvre le plat pendant quelques instants nécessite de réaliser la préparation dans un espace extérieur et donc le plus souvent en été. Ce critère, qui s’ajoute au plaisir d’aller chercher des aiguilles de pins en forêt et de disposer les moules en forme de grande spirale, rend cette recette particulièrement conviviale.

De quoi on a-t-on besoin ?

  • ½ litre de moules par personne
  • quelques kilos d’aiguilles de pins bien sèches
  • une planche
  • du laurier
  • du pain et du beurre salé
  • un soufflet

Comment s’y prendre ?

Disposez délicatement les moules sur la planche, il faut les faire tenir sur leur fente, couchées sur la longueur.

Faites une étoile de 4 moules pour ensuite constituer une spirale en tournant autour du centre.

Ensuite, sans abîmer votre spirale de moules, disposez délicatement sur elles un tapis d’épines de pins d’environ 5 cm. Placez quelques feuilles de laurier puis rajoutez une couche d’épines de pins d’une dizaine de centimètres.

La planche doit être placée dans un endroit extérieur bien dégagé pour pouvoir allumer les épines de pins. Quand les épines sont consumées, évacuez les cendres à l’aide du soufflet.

Les moules se mangent avec les doigts et du pain beurré !

ATTENTION

En été et spécifiquement en période de canicule, les incendies sont fréquents. Les éclades doivent être réalisées dans des endroits extérieurs très dégagés, loin des bois et des forêts, doivent être surveillées pendant la cuisson et respecter la réglementation de la sécurité incendie.

Laisser un commentaire