Le phare de Cordouan

Situé à sept kilomètres en mer sur le plateau de Cordouan, le phare éclaire et assure la circulation entre les deux passages vers l’estuaire, la Grande passe de l’Ouest et la Passe Sud. Le phare de Cordouan, monument historique de la région, a été construit entre 1584 et 1611, ce qui fait de lui le phare le plus ancien en activité aujourd’hui. Par ailleurs, il eut le privilège d’être classé monument historique en 1862.

Le phare est bâti à l’époque pour contrer les incidents provoqués par la dangerosité topographique. L’embouchure de l’estuaire était tellement risquée qu’elle fut tristement surnommée le “cimetière marin” et le phare s’est donc vite rendu nécessaire pour ce rôle salvateur. Insubmersible, colosse les pieds dans l’eau, le phare de Cordouan résiste encore à l’océan déchaîné et aux siècles au cours desquels il s’est vu redessiné.

Le phare de Cordouan est visitable à marée basse, alors n’hésitez pas à le découvrir de vos propres yeux, laissez-vous guider par sa lumière éclairante sur l’horizon et notre Histoire. Vous pourrez ainsi gravir les 311 marches qui vous éloignent du sol ensablé pour découvrir l’un des plus beaux panorama du pays royannais.